PRESTATION DE CONSEILS EN HEMATOLOGIE

Depuis la mise en place de l’accréditation obligatoire des laboratoires de biologie médicale, la prestation de conseils délivrée par le biologiste est devenue un point essentiel dans la médicalisation de la profession.

La prestation de conseils peut être définie comme l’expertise par le biologiste médical des demandes d’examens et de leurs résultats : de par sa formation et son expérience, le biologiste a pour rôle d’orienter le médecin dans le choix des examens et l’interprétation des résultats.

En pratique, il peut s’agir pour le biologiste médical de proposer :

  • une adaptation de la prescription,
  • des conclusions d’examens fondées sur les recommandations des organismes institutionnels (HAS) et des sociétés savantes,
  • des examens complémentaires utiles au diagnostic.

Pour réaliser cette prestation de conseils, le laboratoire doit recueillir les renseignements cliniques utiles auprès du patient et/ou du médecin. Ces renseignements sont d’autant plus importants que, très souvent, une anomalie biologique donnée correspond à plusieurs étiologies (avec des examens complémentaires différents pour aboutir au diagnostic).

Dans le domaine de l’hématologie, le recueil des renseignements cliniques est un élément-clé qui permet au biologiste médical d’interpréter les anomalies quantitatives de la numération formule sanguine (NFS) et/ou les anomalies qualitatives des cellules sanguines observées lors de l’examen microscopique.

  • La figure 1. liste les renseignements cliniques utiles à la prestation de conseils du biologiste en hématologie.
  • La figure 2. présente sous forme de logigramme les principales anomalies de l’hémogramme, les orientations diagnostiques possibles et les examens complémentaires associés.

Dr. Guillaume GUIRAUD, Biologiste responsable du laboratoire DYNABIO Loup Pendu